Crimes de guerre : une petite fille morte de déshydratation à Marioupol

image

Une petite fille qui se retrouvée sous les décombres de sa maison à Marioupol, sud de l’Ukraine, est morte de déshydratation, rapporte Vadym Boytchenko, maire de Marioupol.

« Aujourd’hui, je n’ai plus de mots, plus d’émotions. Tout Marioupol souffre aujourd’hui d’un chagrin terrible. Encore un enfant est mort à cause du blocus de notre ville. Petite Tanya, âgée de 6 ans, est morte de déshydratation sous les décombres d’une maison détruite. Sa maman est morte aussi. Nous ne savons pas combien de temps notre petite, forte fillette s’est battue pour survivre. Nous ne pouvons pas imaginer combien de souffrances une enfant innocente a dû endurer. Dans les dernières minutes de sa vie, Tanya était seule, épuisée, effrayée et avait terriblement soif. », a-t-il déclaré.

Des occupants russes ont cyniquement privé un demi-million d’habitants de Mariupol d’eau, de lumière, de chauffage et de communications, ont bloqué toutes les sorties et entrées de la ville. Ils ont laissé les habitants de la ville coupés du monde extérieur. Toutes les tentatives d’approvisionner les habitants de la ville en nourriture et en médicaments ont échouées, tout comme de nombreuses tentatives d’évacuer les civils de la ville assiégées.

« Il faut immédiatement débloquer les sorties de la ville. Il faut immédiatement organiser un couloir humanitaire et sauver un demi-million d’habitants de Mariupol. Nous crions au secours, nous supplions la communauté internationale de fermer le ciel  au-dessus de l’Ukraine. Cela ne fera pas revenir notre petite Tanya, mais c’est une solution pour sauver des milliers d’enfants ukrainiens », a exhorté le maire de Marioupol.

eh


La source: Crimes de guerre : une petite fille morte de déshydratation à Marioupol

You May Also Like