Guerre en Ukraine. L'essentiel de l'actu : jour 15

image

Au quinzième jour de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, les premiers pourparlers directs entre Dmytro Kouleba, ministre des Affaires étrangères ukrainien et son homologue russe Sergueï Lavrov ont eu lieu en Turquie. 

Malheureusement, aucun accord sur le cessez-le-feu n’a été trouvé. Cependant, les parties ont convenu de poursuivre les pourparlers.

Militaire : Les forces armées ukrainiennes et la défense territoriale ont arrêté l’offensive russe dans toutes les directions, estime par le service de presse de l’état-major général des forces armées ukrainiennes. « L’ennemi subit des pertes importantes en personnel, en armement et en matériel », ressort-il du communiqué publié par l’état-majeur. Selon Oleksiy Arestovytch, conseiller de la présidence ukrainienne, les troupes russes ne pourront pas encercler et prendre Kyiv, capitale ukrainienne.

L’importante colonne russe au nord-ouest de Kyiv a peu avancé depuis plus d’une semaine et essuie des pertes soutenues », affirme le ministère de la défense britannique. L’Ukraine garde le contrôle de toutes les grandes villes ukrainiennes, notamment Tchernihiv, Kharkiv, Mykolaiv, Marioupol.

Crimes de guerre : Les troupes russes assiègent toujours la ville portuaire de Marioupol. Des tentatives d’évacuation de centaines de milliers de civils ont échoué à plusieurs reprises, les deux camps s’en rejetant mutuellement la responsabilité. Trois personnes, dont une fillette, ont été tuées dans le bombardement russe d’un hôpital pédiatrique à Marioupol, mercredi, a annoncé la mairie le lendemain. L’Ukraine et l’Union européenne (UE) ont condamné un « crime de guerre ».

Selon Liudmyla Denissova, commissaire du Parlement ukrainien aux droits de l’homme, 71 enfants ukrainiens ont été tués et plus de 100 autres blessés depuis le début de l’invasion russe.

Energoatom, société nationale de production d’énergie nucléaire de l’Ukraine, a informé que les troupes russes avaient miné la côte du réservoir de Kakhovka qui borde la centrale nucléaire de Zaporizhzhia.

Économie : Les dégâts provoqués par la guerre en Ukraine sont estimés à 100 milliards de dollars (90 milliards d’euros), selon des évaluations préliminaires, a déclaré jeudi Oleg Ustenko, le conseiller économique du président ukrainien. Ce dernier a toutefois estimé que le système financier ukrainien s’en sortait plutôt bien « compte tenu des circonstances actuelles », citant « un taux de change plus ou moins stable ».

Sanctions : Les États-Unis et ses alliés européens pourraient imposer des sanctions supplémentaires à la Russie compte tenu des « atrocités » commises contre les civils qui « semblent s’intensifier », a annoncé la secrétaire au Trésor des États-Unis, Janet Yellen, jeudi.

Les pays du G7 (Allemagne, Canada, États-Unis, France, Italie, Japon et Royaume-Uni) appellent à une hausse des livraisons de pétrole et de gaz, dans une déclaration commune pour faire face à la hausse des prix de l’énergie et aux risques de pénuries liés à l’invasion de l’Ukraine.

La vente du club de football de Chelsea est suspendue à la suite des sanctions du gouvernement britannique contre Roman Abramovitch, le propriétaire russe du club. Les oligarques russes « ont le sang du peuple ukrainien sur leurs mains », a justifié la ministre des Affaires étrangères britannique.

eh


La source: Guerre en Ukraine. L'essentiel de l'actu : jour 15

You May Also Like