La France mobilisée pour consolider son soutien humanitaire à l’Ukraine

image

M. Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des affaires étrangères, s’est entretenu aujourd’hui avec les représentants des principales ONG françaises dans le cadre du Groupe de concertation humanitaire qui réunit les acteurs de l’action humanitaire.

Cette information a été publiée sur le site du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères de France.

« Ces échanges ont permis d’aborder le défi de l’accès et de la délivrance de l’aide pour répondre aux effets de la guerre et aux déplacements massif de populations, les enjeux logistiques et de coordination des secours, la protection des civils et le respect du droit international humanitaire » peut-on lire dans le communiqué.

Face aux graves conséquences humanitaires de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, la France a mobilisé, à la demande du Président de la République, une enveloppe de 100 millions d’euros afin de répondre aux besoins humanitaires les plus urgents. La réponse d’urgence française prend la forme d’une aide matérielle acheminée directement sur le terrain, d’un appui aux projets mis en œuvre par les ONG et de financements aux organisations internationales notamment des Nations unies.

Dès le début du conflit, un pont aérien a été mis en place qui a déjà permis d’acheminer en Ukraine ou dans les pays limitrophes, notamment la Moldavie, près de 100 tonnes d’aide d’urgence – notamment du matériel médical, des médicaments et des abris d’urgence.

Pour fédérer l’élan exceptionnel de solidarité au profit des victimes et des réfugiés et récolter rapidement et efficacement les contributions financières aux opérations humanitaires de la France, deux fonds gérés par le Centre de crise et de soutien (CDCS) du ministère de l’Europe et des affaires étrangères ont été ouverts. Le fonds d’action extérieure des collectivités territoriales (FACECO) est actif depuis le 1er mars. Ce mécanisme permet à toutes les collectivités territoriales qui le souhaitent, quelle que soit leur taille, d’apporter leurs contributions financières. Le FACECO a déjà permis de rassembler plus de 1,6 million d’euros d’intention de dons. Un fond de concours équivalent a été mis en place à destination des entreprises.

Un vaste mouvement de solidarité s’exprime au sein de la population française. Afin de répondre le plus efficacement possible aux demandes ukrainiennes et à celles des pays voisins, il est recommandé aux particuliers de privilégier à ce stade les dons financiers à des organisations de référence plutôt que des contributions en nature, qui peuvent soulever des difficultés logistiques d’acheminement et ne pas toujours répondre précisément aux besoins les plus prioritaires.

eh


La source: La France mobilisée pour consolider son soutien humanitaire à l’Ukraine

You May Also Like