Une femme enceinte, blessée lors d'une frappe aérienne russe contre la maternité de Marioupol, est morte avec son bébé

image

L’une des femmes enceintes blessées lors de la frappe aérienne russe contre une maternité à Marioupol le 9 mars est décédée avec son enfant.

« La première fille enceinte sur les reportages vidéo/photo du site de bombardement de l’hôpital pour enfants numéro trois de Marioupol (maternité), qui a été transportée sur une civière, n’a pas survécu. Et son bébé n’a pas survécu », a écrit Asya Dolina, journaliste de VoA, sur Facebook.

Selon Mme Dolina, cette information a été confirmée par le photographe Yevheniy Maloletka qui était là lors de l’évacuation des femmes et a pris des photos pour l’AP.

Une autre femme, Marianna Pidgourska, dont les photos ont également été prises lors du bombardement de la maternité de Marioupol, est vivante et a donné naissance à une petite fille le 10 mars.

kh


La source: Une femme enceinte, blessée lors d'une frappe aérienne russe contre la maternité de Marioupol, est morte avec son bébé

You May Also Like