L'UE a publié le quatrième train de sanctions sectorielles et individuelles contre la Russie

L’Union européenne a dévoilé un nouveau, quatrième, ensemble de sanctions qui renforce les mesures restrictives contre les personnes physiques et morales russes impliquées dans les activités criminelles du gouvernement russe et la guerre contre l’Ukraine.

« Dans le prolongement de la réunion informelle des chefs d’État ou de gouvernement de l’UE tenue les 10 et 11 mars, le Conseil a décidé ce jour d’imposer un quatrième train de sanctions économiques et individuelles eu égard à l’agression militaire de la Russie contre l’Ukraine », indique le communiqué de presse du Conseil de l’UE.

Le Conseil a décidé en particulier:

  • d’interdire toutes les transactions avec certaines entreprises publiques ;
  • d’interdire la fourniture de services de notation de crédit, ainsi que l’accès aux services de souscription en rapport avec des activités de notation de crédit, à toute personne ou entité russe ;
  • d’étendre la liste des personnes liées à la base industrielle et de défense de la Russie, auxquelles des restrictions à l’exportation plus strictes sont imposées en ce qui concerne les biens à double usage et les biens et technologies susceptibles de contribuer au renforcement technologique du secteur de la défense et de la sécurité de la Russie ;
  • d’interdire les nouveaux investissements dans le secteur de l’énergie russe, et d’instaurer une restriction globale à l’exportation des équipements, technologies et services destinés au secteur de l’énergie ;
  • d’instaurer de nouvelles restrictions commerciales concernant le fer et l’acier, ainsi que les produits de luxe.

Par ailleurs, le Conseil a décidé de sanctionner des oligarques, lobbyistes et propagandistes de premier plan appuyant le discours du Kremlin sur la situation en Ukraine, ainsi que de grandes entreprises des secteurs de l’aviation, de la défense et des biens à double usage, de la construction navale et de la fabrication mécanique.

kh


La source: L'UE a publié le quatrième train de sanctions sectorielles et individuelles contre la Russie

You May Also Like