L’Europe évoque la possibilité d’un embargo sur le pétrole russe

image

L’UE œuvre à un cinquième train de sanctions contre la Russie et soupèse même la possibilité d’un embargo sur le pétrole, a confié une source européenne souhaitant rester anonyme à l’agence de presse Reuters.

Les États baltes, et en particulier la Lituanie, insistaient sur une nécessite d’un tel embargo. Le ministre irlandais des Affaires étrangères, Simon Coveney, considère que des mesures énergétiques doivent être adoptées par l’UE contre la Russie. « En regardant la destruction en Ukraine en ce moment, il est très difficile à mon avis de faire valoir que nous ne devrions pas nous engager dans des sanctions visant le secteur de l’énergie, en particulier le pétrole et le charbon. L’Irlande est très ouverte à cela », a-t-il déclaré.

Cependant, lors que d’autres pays, comme l’Allemagne, mettent toutefois en garde contre des décisions trop précipitées, vu les prix déjà élevés de l’énergie. La France a assuré qu’il n’y avait pas de tabous dans les sanctions qui feront l’objet de nouvelles discussions.

Les ministres européens des Affaires étrangères doivent se pencher lundi sur ces nouvelles sanctions avant la venue du président américain Joe Biden à Bruxelles, pour des réunions avec l’UE et l’OTAN.

Moscou a averti que l’approvisionnement en gaz serait coupé si l’UE imposait un embargo sur le pétrole.

L’UE dépend à 40% de l’approvisionnement en gaz depuis la Russie et l’Allemagne est le pays du bloc le plus dépendant de ce gaz, mais est aussi le premier acheteur européen de pétrole russe.

eh


La source: L’Europe évoque la possibilité d’un embargo sur le pétrole russe

You May Also Like