L’ONU a reçu des informations sur des fosses communes à Marioupol

image

La responsable de la mission de surveillance du Haut-Commissariat aux droits de l’homme de l’Onu en Ukraine Matilda Bogner a déclaré vendredi que les observateurs onusiens recevaient de plus en plus d’informations sur la présence de fosses communes dans la ville ukrainienne de Marioupol assiégée par les forces russes.

L’une de ces fosses communes contiendrait environ 200 corps, a précisé Matilda Bogner pendant une visioconférence.

Une partie des informations recueillies par l’Onu provient de l’analyse d’images satellites. Les observateurs onusiens ont notamment recueilli des informations sur des civils tués par les forces russes alors qu’ils tentaient de fuir Marioupol en voiture, ainsi que sur la disparition forcée de responsables ukrainiens qui seraient pris en otage, a indiqué Matilda Bogner.

Le Haut-Commissariat aux droits de l’homme enquête également sur des allégations de transfert forcé de population civile de Marioupol vers la Russie, a-t-elle ajouté.

Marioupol étant totalement encerclée et pilonnée par les forces russes, il est difficile de savoir de manière indépendante ce qui s’y passe.

Vendredi, la municipalité de la ville portuaire a dit avoir recueilli des témoignages selon lesquels quelque 300 personnes auraient été tuées dans le bombardement, le 16 mars, du théâtre d’art dramatique de la ville, dont le sous-sol servait d’abri à la population. La municipalité a précisé dans un communiqué ne pas être en mesure de fournir elle-même un bilan consolidé.

eh


La source: L’ONU a reçu des informations sur des fosses communes à Marioupol

You May Also Like