ONU : le nombre de victimes en Ukraine indique bien que des crimes de guerre ont été commis

Le nombre élevé de victimes civiles et l’ampleur de la destruction des infrastructures civiles pendant la guerre en Ukraine indiquent que le droit international humanitaire a été violé et que des crimes de guerre ont été commis, a déclaré Matilda Bogner, représentante du Bureau des droits de l’homme des Nations unies en Ukraine.

« L’ampleur des victimes civiles, ainsi que les dommages causés à des biens civils suggèrent fortement la violation du droit international humanitaire lors d’attaques aveugles », a-t-elle expliqué.

Matilda Bogner a également indiqué que des dizaines de responsables, journalistes et militants ukrainiens ont été arbitrairement détenus par les forces russes ou ont disparu. Elle estime que certains cas s’apparentent à des « prises d’otages ».

En un peu plus d’un mois depuis le début de l’offensive ordonnée par Vladimir Poutine, le Haut-commissariat aux droits de l’homme des Nations unies a rassemblé des informations sur la détention arbitraire et la disparition forcée de 22 responsables ukrainiens locaux, dont 13 ont ensuite été libérés. Cela semble être « un mode opératoire dans les zones occupées par la Fédération de Russie », a déclaré Matilda Bogner, qui est la représentante du Haut-commissariat en Ukraine, lors d’un point par visioconférence.

eh


La source: ONU : le nombre de victimes en Ukraine indique bien que des crimes de guerre ont été commis

You May Also Like