UNICEF : plus de la moitié des enfants ukrainiens sont déplacés après un mois de conflit

image

Un mois de guerre ukrainienne a entraîné le déplacement de 4,3 millions d’enfants, soit plus de la moitié de la population enfantine du pays, estimée à 7,5 millions, a indiqué jeudi le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF).

Ce chiffre comprend plus de 1,8 million d’enfants réfugiés qui ont franchi les frontières internationales pour s’exiler dans les pays voisins et 2,5 millions qui sont maintenant déplacés à l’intérieur de l’Ukraine. « La guerre a provoqué l’un des déplacements d’enfants à grande échelle les plus rapides depuis la Seconde Guerre mondiale », a déclaré Catherine Russell, Directrice générale de l’UNICEF.

Plus de 3,6 millions de personnes dont la majorité des femmes et des enfants ont fui l’Ukraine et les combats déclenchés par l’offensive russe le 24 février, selon le décompte de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) publié mercredi. Au total ce sont une dizaine de millions de personnes, soit un quart environ de la population qui ont été forcés de quitter leur foyer.

L’ONU estime à presque 6,5 millions le nombre de déplacés à l’intérieur de l’Ukraine. Quelque 90% de ceux qui ont fui l’Ukraine sont des femmes et des enfants.

Pour l’UNICEF, ces mouvements de population constituent « une étape sinistre » qui pourrait avoir des « conséquences durables pour les générations à venir ». Une façon de rappeler que la violence continue à travers le pays a créé une crise des droits de l’enfant qui pourrait durer des générations. « La sécurité, le bien-être et l’accès aux services essentiels des enfants sont tous menacés par une violence horrible et ininterrompue », a ajouté Mme Russell.

Selon des données du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme (HCDH), 78 enfants ont été tués et 105 ont été blessés en Ukraine depuis le début de la guerre le 24 février.

« Pourtant, ces chiffres ne représentent que les rapports que l’ONU a pu confirmer, et le véritable bilan est probablement bien plus élevé », a précisé l’UNICEF.

Cette guerre ukrainienne se traduit également par une hausse des besoins des populations vulnérables. Selon l’agence onusienne, plus de 450.000 enfants âgés de 6 à 23 mois ont besoin d’une aide alimentaire complémentaire.

Afin de protéger et de soutenir les millions d’enfants et de familles qui ont fui l’Ukraine, l’UNICEF et le HCR ont créé les «  Blue Dots », des espaces sécurisés à guichet unique pour les enfants et les femmes. Ces espaces fournissent des informations essentielles aux familles qui voyagent, aident à identifier les enfants non accompagnés et séparés et assurent leur protection.

Pour l’UNICEF, il s’agit d’une plaque tournante pour les services essentiels. Des « Blue Dot » ont déjà été mis en place dans des pays accueillant des enfants et des femmes ukrainiens et seront renforcés dans les jours à venir, avec notamment plus de 20 points en Pologne.

eh


La source: UNICEF : plus de la moitié des enfants ukrainiens sont déplacés après un mois de conflit

You May Also Like