Guerre en Ukraine. L'essentiel de l'actu : jour 31

image

jour31 

Militaire :            

  • L’Ossétie du Sud, république autoproclamée qui a fait sécession de la Géorgie, a annoncé ce samedi avoir envoyé des soldats en Ukraine pour « aider à protéger la Russie », au 31ème jour de l’invasion du territoire ukrainien par les forces russes.
  • La ville ukrainienne de Tchernihiv, à environ 120 km au nord-est de Kyiv, est encerclée par les forces russes et il est impossible d’évacuer massivement les civils et les blessés, a alerté ce samedi son maire, Vladislav Atrochenko.
  • Deux frappes ont touché cet après-midi Lviv, à l’ouest de l’Ukraine. Selon le gouverneur régional, les explosions ont fait au moins cinq blessés.
  • Les forces russes ont pris le contrôle de la ville de Slavoutitch, où vivent les ouvriers de l’ancienne centrale nucléaire de Tchernobyl, a déclaré samedi le gouverneur de la région de Kyiv, Oleksandr Pavliouk.
  • Les Occidentaux craignent l’utilisation d’armes chimiques en Ukraine par la Russie. Le Kremlin dit avoir détruit l’ensemble de son stock en 2017, mais l’attaque contre Alexeï Navalny au Novitchok le 20 août 2020 fait redouter une attaque chimique en Ukraine.

Crimes de guerre :

  • Vendredi 25 mars, les Russes ont pilonné un centre de réhabilitation pour enfants à Marioupol. Ce centre, construit avec le soutien de la Banque européenne de développement, a été inauguré il y a à peine six mois, en octobre 2021, rapporte le conseil municipal de Marioupol.

Crise humanitaire :

  • Le maire de la ville ukrainienne de Marioupol assiégée par la Russie a déclaré samedi avoir discuté avec l’ambassadeur de France en Ukraine des différentes possibilités en termes d’évacuation des civils au lendemain d’une annonce en ce sens faite par Emmanuel Macron.
  • Près de 3,8 millions de personnes ont fui l’Ukraine depuis l’invasion de l’armée russe le 24 février, selon le décompte de l’ONU ce publié samedi, mais le nombre d’arrivées s’est très nettement ralenti depuis le début de la semaine.
  • Le Haut Commissariat aux réfugiés (HCR) recensait exactement 3.772.599 réfugiés ukrainiens sur son site internet dédié, samedi vers 11H00 GMT. Ce sont 46.793 de plus que lors du précédent pointage vendredi.
  • Depuis le 22 mars, le nombre de personnes cherchant ainsi à fuir les combats et les conditions de vie de plus en plus difficiles en Ukraine est passé nettement en dessous de 100.000 personnes par jour.

Politique :

  • Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a appelé samedi le Qatar à augmenter sa production de gaz naturel pour contrer les menaces russes d’utiliser l’énergie comme une arme.
  • Le président américain Joe Biden s’est entretenu à Varsovie avec les ministres ukrainiens des Affaires étrangères et de la Défense, lors de leur rencontre avec leurs homologues américains, ont constaté des journalistes du pool présidentiel.
  • Le président américain s’exprime ce samedi depuis la Pologne. « Nous sommes face à un très long combat, annonce Joe Biden. L’Ukraine a lutté avec bravoure pour défendre les principes démocratiques ».
  • La guerre en Ukraine est un échec pour Poutine, selon Joe Biden. Le président des États-Unis a déclaré que la guerre en Ukraine « est d’ores et déjà un échec stratégique pour Poutine » et a désigné son homologue russe Vladimir Poutine comme « fautif » de cette guerre. Joe Biden a aussi déclaré qu’il « n’était pas sûr » que la Russie ait changé de stratégie en Ukraine, annonce faite la veille par le Kremlin de concentrer les offensives sur le Donbass.

Économie :

  • Le géant du gaz russe Gazprom a annoncé samedi continuer à fournir du gaz naturel à l’Europe via l’Ukraine, conformément à la demande des consommateurs européens.
  • Le gouvernement doit encore être auditionné la semaine prochaine devant les commissions des finances de l’Assemblée nationale et du Sénat pour présenter le décret d’avance destiné à financer le plan de résilience et l’accueil des réfugiés.
  • Premier importateur mondial de blé, avec la mer Noire comme principale provenance, l’Égypte est particulièrement exposée sur cette denrée qui constitue la base de l’alimentation de ses 105 millions d’habitants. Donc, depuis le début de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, le 24 février, les autorités égyptiennes multiplient les messages rassurants sur leurs approvisionnements en blé, ainsi que les mesures pour prévenir des pénuries.

Société :

  • Le maire de Kyiv a finalement renoncé ce samedi à imposer un nouveau couvre-feu de 35 heures, qu’il avait annoncé à partir de samedi soir, pour revenir à un couvre-feu ne s’appliquant que de 20 heures à 07 heures, comme tous les soirs.
  • Près de la moitié des Ukrainiens de 18 à 55 ans se disent prêts à participer directement aux combats face à l’invasion russe, selon un sondage établi par un centre de recherche norvégien malgré les contraintes de la guerre.
  • Pour les hommes, cette part grimpe à environ 70%, tandis qu’elle avoisine 30% pour les femmes, selon cette enquête d’opinion menée par l’Institut de recherche sur la paix d’Oslo (Prio) avec l’appui du sondeur local Info Sapiens.
  • Ce dernier a interrogé plus de plus de 1.000 Ukrainiens considérés comme en âge de résister avec l’objectif d’établir un échantillon représentatif, malgré les difficultés d’établir un sondage en pleine guerre.

Sanctions :

  • Le Conseil fédéral suisse a adopté vendredi des sanctions supplémentaires contre la Russie en raison de la poursuite de l’agression militaire contre l’Ukraine. Contrairement à l’UE, il n’interdit toutefois pas les chaînes d’Etat russes Sputnik et Russia Today.

eh


La source: Guerre en Ukraine. L'essentiel de l'actu : jour 31

You May Also Like