Guerre en Ukraine : l’ONU et l’UNICEF condamnent l'attaque d'une école

image

Le Secrétaire général des Nations Unies s’est dit consterné dimanche par l’attaque signalée le 7 mai qui a touché une école à Bilohorivka, en Ukraine, où de nombreuses personnes cherchaient à s’abriter des combats en cours.

« Cette attaque rappelle une fois de plus que dans cette guerre, comme dans tant d’autres conflits, ce sont les civils qui paient le prix le plus élevé », a souligné le porte-parole du chef de l’ONU, Stephane Dujarric, dans une déclaration au nom António Guterres.

M. Guterres a rappele que « les civils et les infrastructures civiles doivent toujours être épargnés en temps de guerre ».

Il a réitéré son appel à mettre fin à la guerre et rétablir la paix conformément à la Charte des Nations Unies et au droit international. M. Guterres a déclaré que l’ONU continuera à soutenir les Ukrainiens par des actions humanitaires.

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance a aussi fermement condamné la nouvelle attaque contre l’école de Bilohorivka , en Ukraine. La Directrice de l’UNICEF a affirmé que « les écoles ne peuvent jamais être une cible de guerre ».

Catherine Russell a déclaré qu’il n’était pas encore possible de savoir combien d’enfants avaient été tués dans le bombardement, mais qu’elle craignait que l’attaque ne vienne s’ajouter aux centaines de mineurs qui ont perdu la vie depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie le 24 février.

 Comme Ukrinform l’a déjà relevé, soixante personnes ont été tuées samedi dans le bombardement d’une école dans la région de Lougansk dans l’est de l’Ukraine, a déclaré dimanche le président ukrainien Volodymyr Zelensky. « Ils essayaient de trouver refuge dans le bâtiment d’une école ordinaire qui a été visée par une frappe aérienne russe », a déclaré le président durant une visioconférence avec le G7.

eh


La source: Guerre en Ukraine : l’ONU et l’UNICEF condamnent l'attaque d'une école

You May Also Like