La Commissaire aux droits de l’homme ukrainienne démise de ses fonctions

Les députés ukrainiens ont décidé ce mardi de démettre la Commissaire aux droits de l’homme du pays, Lyudmila Denisova, de ses fonctions.

Elle  a été accusé de ne pas avoir rempli ses devoirs et notamment d’avoir diffusé des informations non vérifiées sur des atrocités prétendument commises par les troupes russes en Ukraine. De telles actions n’ont fait que ternir l’image de l’Ukraine, ont affirmé les députés.

La Commissaire a été accusée de ne pas avoir rempli ses devoirs. Elle « a à peine exercé ses pouvoirs pour organiser des couloirs humanitaires » ou échanges de prisonniers, a écrit un député ukrainien du parti présidentiel, Pavlo Frolov, dans un message Facebook avant le vote de mardi. Lyudmila Denisova se concentrerait uniquement sur de supposés crimes sexuels et des « viols de mineurs dans les territoires occupés, qu’elle n’a pas pu étayer par des preuves » et ceci « était nuisible à l’image de l’Ukraine ».

Auparavant, un groupe de journalistes, de militants des droits de l’homme et de psychologues ont critiqué Denisova pour ce qu’ils ont qualifié de manquement à l’éthique et l’ont accusée d’avoir transformé les rapports sur les crimes sexuels présumés commis par les troupes russes en un « actualités scandaleuses »– style publication.

eh


La source: La Commissaire aux droits de l’homme ukrainienne démise de ses fonctions

You May Also Like