Eurovision 2023 : L'UER maintient sa décision de de transférer le CEC dans un autre pays.

Les organisateurs du concours de l’Eurovision ont indiqué comprendre la « déception » de l’Ukraine, à qui ils ont retiré l’accueil de la prochaine édition pour des raisons de sécurité. Cependant, ils maintiennent leur décision.

« L’UER comprend parfaitement la déception causée par la décision de ne pas organiser le Concours Eurovision de la Chanson (CEC) 2023 en Ukraine, qui en a pourtant remporté l’édition 2022. Si l’UER a pris cette décision, c’est parce qu’elle est tenue de s’assurer que toutes les conditions sont réunies pour garantir la sécurité des personnes participant à cet événement majeur, dont les modalités d’accueil par le pays hôte doivent commencer à être définies dès maintenant », ressort-il du communiqué publié sur le site de l’UER.

Les organisateurs soulignent que, ce sont au moins 10 000 personnes (personnel technique, équipes et journalistes, notamment) qui sont accréditées dans le cadre du Concours, y compris pour travailler sur site. Viennent s’y ajouter quelque 30 000 fans, venus du monde entier. « Leur sécurité et leur bien-être sont nos priorités absolues ».

« Il est donc primordial que toutes les décisions en lien avec une émission d’une telle envergure, dont la production en direct est particulièrement complexe, soient prises par des professionnels de l’audiovisuel, indépendamment de toute considération politique », ont-ils ajouté.

L’UER a par ailleurs pris note de la déclaration de Jens Stoltenberg, le secrétaire général de l’OTAN, selon qui la guerre en Ukraine pourrait encore « durer des années ».

Le Kalush Orchestra d’Ukraine, dont la chanson Stefania mêle hip-hop et musique traditionnelle, avait remporté le 15 mai le concours en Italie, devant le Royaume-Uni et l’Espagne, grâce au vote des téléspectateurs. En temps normal, le vainqueur d’une édition d’Eurovision organise l’édition suivante sur son sol. Cependant, le 17 juin, l’Union européenne de radiotélévision annonce que l’Ukraine « n’est pas en mesure de réunir les conditions sécuritaires et opérationnelles nécessaires » pour accueillir le concours musical l’an prochain.

eh


La source: Eurovision 2023 : L'UER maintient sa décision de de transférer le CEC dans un autre pays.

You May Also Like