La Russie pourrait interdire aux ressortissants de pays « inamicaux » d’adopter des enfants russes

image

Des députés russes ont déposé lundi une proposition de loi visant à interdire aux ressortissants de pays « inamicaux » d’adopter des enfants en Russie.

Cette proposition  vise à élargir le champ d’application d’une loi de 2012 interdisant aux Américains d’adopter des enfants russes et de la rendre opposable aux citoyens de pays auteurs d’actions « inamicales » envers la Russie.

On y trouve désormais, en plus des États-Unis, l’Australie, le Canada, le Royaume-Uni, la Nouvelle-Zélande, le Japon, la Corée du Sud, la Norvège, Taïwan et l’ensemble des membres de l’Union européenne.

Pour entrer en vigueur, la proposition de loi doit être votée après trois lectures à la chambre basse du Parlement, puis par le Conseil de la Fédération, la chambre haute, et être promulguée par le président Vladimir Poutine, ces deux dernières étapes n’étant généralement qu’une formalité.

eh


La source: La Russie pourrait interdire aux ressortissants de pays « inamicaux » d’adopter des enfants russes

You May Also Like