Crise alimentaire : Les exportations de céréales de l’Ukraine connaissent un très bon départ

image

Dans le cadre de l’initiative de la mer Noire, 12 navires ont jusqu’à présent été « autorisés à quitter les ports ukrainiens », a déclaré le coordinateur par intérim des Nations Unies pour l’accord sur les céréales mercredi aux journalistes de l’ONU à New York.

Frederick J. Kenney Jr, coordinateur par intérim pour l’ONU du Centre de coordination (CCC) conjointe de l’initiative de la mer Noire, a déclaré lors d’un point de presse régulier de l’ONU par liaison vidéo depuis Istanbul, en Türkiye, que les navires contiennent « plus de 370 000 tonnes métriques de céréales et autres stocks alimentaires. Ces navires étaient bloqués dans les trois ports relevant de l’initiative lorsque la guerre a commencé ».

L’accord sur les céréales

L’initiative permet spécifiquement l’exportation de volumes importants de denrées alimentaires commerciales depuis trois ports ukrainiens clés de la mer Noire – Odessa, Tchernomorsk et Yuzhny. 

Lors de la cérémonie de signature de l’accord à Istanbul, en Türkiye, le 22 juillet, le Secrétaire général des Nations Unies,  António Guterres, a qualifié cette initiative de « lueur d’espoir » dans un monde qui en a désespérément besoin.

Il a également annoncé la création d’un centre de coordination conjoint chargé de surveiller la mise en œuvre de l’accord. Ce centre sera installé à Istanbul et comprendra des représentants de l’Ukraine, de la Russie et de la Türkiye.

Un mouvement autorisé

M. Kenney a déclaré que l’initiative avait produit des procédures détaillées à suivre par les navires participants, qui ont été « diffusées auprès de l’industrie du transport maritime en début de semaine ».

« Notre priorité est de libérer l’espace des quais dans ces ports pour que les navires viennent prendre de nouvelles cargaisons », a-t-il poursuivi.« Nous avons également autorisé le déplacement de quatre navires dans les ports du parc ukrainien jusqu’à présent pour le chargement ». Il a aussi rappelé que l’accord est prévu pour durer 120 jours.

« Nous avons encore beaucoup de travail à faire pour que la mise en œuvre de l’initiative se traduise par des résultats concrets pour lutter contre l’insécurité alimentaire dans le monde et stabiliser les marchés alimentaires mondiaux », a-t-il déclaré. Toutefois, a ajouté M. Kenney, « nous avons pris un très bon départ ».

Aucun rabais accordé

Le porte-parole de l’ONU, Stéphane Dujarric, a clarifié une question connexe posée par un journaliste sur un éventuel rabais accordé à la Türkiye pour l’achat de céréales ukrainiennes.  « Nous avons fait beaucoup de recherches, autant que possible, et je peux vous dire qu’aucun rabais n’a été intégré dans l’accord sur l’initiative des grains de la mer Noire qui a été signé à Istanbul », a-t-il déclaré.  « En outre, nous n’avons connaissance d’aucun autre accord qui garantirait un tel rabais »

eh


La source: Crise alimentaire : Les exportations de céréales de l'Ukraine connaissent un très bon départ

You May Also Like