La Suisse a accepté de représenter les intérêts de l’Ukraine en Russie

L’Ukraine et la Suisse ont achevé les négociations sur la possibilité de représenter les intérêts ukrainiens en Russie après la rupture des relations diplomatiques.

« L’Ukraine souhaite que la Suisse assume un mandat de puissance protectrice en son nom en Russie. Les négociations à ce sujet sont terminées », a déclaré à Yevropeyska Pravda le chef de presse du Département fédéral suisse des Affaires étrangères, Michael Steiner. « Pour que le mandat de puissance protectrice puisse entrer en vigueur, la Russie doit encore donner son accord », a-t-il précisé.

La puissance protectrice permet aux États concernés de maintenir un minimum de relations et assure la protection consulaire des ressortissants du premier sur le territoire du second et l’inverse.

En outre, le représentant du DFAE a rappelé qu’au début de la guerre en Ukraine, la Suisse avait offert « ses bons offices » à Kyiv et Moscou, notamment une plateforme de négociations.

Pour rappel, la Suisse représente déjà les intérêts russes en Géorgie et les intérêts géorgiens en Russie depuis 2009. Au total, elle exerce aujourd’hui sept mandats de cette nature.

kh


La source: La Suisse a accepté de représenter les intérêts de l'Ukraine en Russie

You May Also Like