L’UE condamne les projets d’organisation de « référendums » illégaux que la Russie veut organiser dans les territoires ukrainiens occupés

image

L’Union européenne condamne avec la plus grande fermeté la dernière escalade en date de l’agression illégale, non provoquée et injustifiée menée par la Russie contre l’Ukraine.

« En dépit de nombreux appels lancés par la communauté internationale pour que la Russie mette immédiatement un terme à son agression militaire contre l’Ukraine, les dirigeants russes ont malheureusement décidé de passer outre. Le 21 septembre, la Russie a fait le choix de la confrontation en annonçant une mobilisation partielle en Russie, en soutenant l’organisation de « référendums » illégaux dans les territoires ukrainiens actuellement occupés par la Russie et en brandissant à nouveau la menace du recours aux armes de destruction massive », peut-on lire dans un communiqué publié sur le site du Conseil de l’Union européenne.

L’UE condamne à nouveau avec la plus grande fermeté les projets d’organisation de “référendums” illégaux aux fins de l’annexion par la Russie de certaines parties des oblasts de Donetsk, Kherson, Louhansk et Zaporijjia, à savoir de territoires ukrainiens actuellement occupés par la Russie. Ces “référendums” illégaux constituent une nouvelle violation flagrante de l’indépendance, de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de l’Ukraine, ainsi qu’une grave violation de la charte des Nations unies.

« Les actions menées par la Russie en Ukraine continuent de menacer la paix et la sécurité en Europe et dans le monde, et ont de lourdes conséquences à l’échelle mondiale sous la forme d’une insécurité alimentaire accrue et d’une hausse des prix de l’énergie. L’UE demande une nouvelle fois à la Russie de respecter les principes de la charte des Nations unies et de renoncer à ces projets illégaux. La Russie, ses dirigeants politiques et toutes les personnes impliquées dans l’organisation de ces « référendums » ainsi que dans d’autres violations du droit international et du droit international humanitaire en Ukraine devront répondre de leurs actes, et des mesures restrictives supplémentaires à l’encontre de la Russie seront présentées dans les meilleurs délais en coordination avec nos partenaires », soulignent les représentants européens.

L’UE et ses États membres ne reconnaîtront jamais ces territoires autrement que comme faisant partie intégrante de l’Ukraine et continueront de soutenir les efforts déployés par l’Ukraine pour rétablir son intégrité territoriale aussi longtemps que nécessaire.

Conformément à la charte des Nations unies et au droit international, l’Ukraine exerce son droit légitime de se défendre contre l’agression russe afin de reprendre le contrôle total de son territoire et elle a le droit de libérer les territoires occupés à l’intérieur de ses frontières reconnues au niveau international. Nous saluons le courage des forces armées ukrainiennes et les succès qu’elles connaissent dans la contre-offensive actuelle. Nous continuerons de soutenir leurs efforts en leur fournissant des équipements militaires aussi longtemps que nécessaire.

Outre l’immense souffrance qu’a causée l’agression russe au peuple ukrainien, la Russie a aussi choisi de continuer à accroître le coût de sa guerre pour le peuple russe en décrétant une mobilisation partielle.

Les références aux armes nucléaires n’ébranleront en rien notre détermination et notre résolution à nous tenir unis aux côtés de l’Ukraine, ni notre soutien global à la capacité de l’Ukraine à défendre son intégrité territoriale et sa souveraineté aussi longtemps qu’il le faudra. En outre, l’UE réaffirme sa détermination à continuer de soutenir la résilience des partenaires d’Europe orientale et des Balkans occidentaux.

L’UE continue d’apporter un soutien sans faille à l’indépendance, à la souveraineté et à l’intégrité territoriale de l’Ukraine, et exige de la Russie qu’elle retire immédiatement, complètement et sans condition l’ensemble de ses troupes et de ses équipements militaires de la totalité du territoire de l’Ukraine dans ses frontières reconnues au niveau international.

eh


La source: L'UE condamne les projets d'organisation de « référendums » illégaux que la Russie veut organiser dans les territoires ukrainiens occupés

You May Also Like